La géobiologie

La géobiologie hygiène de l’environnement(GHE) est la discipline qui traite des relations de l’environnement, des constructions et du mode de vie avec le vivant.
Le géobiologue détermine les caractéristiques du lieu, les facteurs ayant une influence sur le bien-être et l’hygiène du vivant, formule des recommandations et met en œuvre si nécessaire des moyens pour préserver ou améliorer le bien-être des occupants.
Pour cela, il utilise des outils : l’enquête, l’observation, l’entretien, la détection bio sensible et la mesure scientifique.

Champ d’intervention du Géobiologue

La pratique professionnelle du géobiologue est une discipline à part entière. Elle peut être pratiquée en lien avec d’autres disciplines qu’il convient de distinguer clairement afin d’éviter toute confusion.
Le géobiologue peut intervenir dans les autres champs professionnels uniquement s’il dispose des conditions légales ou habilitations correspondantes (diplôme reconnu par l’Etat français, Assurance Responsabilité Civile Professionnelle, etc.), notamment dans les champs de la santé et du bâtiment.
Le géobiologue n’établit aucun diagnostic médical et vétérinaire, ni ne prescrit ou suspend de traitement thérapeutique ou suivi médical.
L’intervention d’un géobiologue ne se substitue pas aux diagnostics obligatoires du bâtiment et ne dispense pas d’une expertise spécialisée d’analyse du sol et du sous-sol effectuée par un géotechnicien.

Le géobiologue est habilité à détecter, mesurer, et évaluer la qualité du lieu dans le cadre de l’hygiène de l’environnement ainsi que leurs effets induits (liste non exhaustive et sans classement particulier) :
- Réseaux géobiologiques,
- Eau souterraine et discontinuités du sous-sol,
- Phénomènes particuliers,
- Influence de l’architecture et des formes,
- Pollutions environnementales naturelles et artificielles,
- Champs électriques et magnétiques naturels et artificiels.